Début de saison sèche dans le Saloum

Ces derniers jours, les zones humides au sud de Kaolack concentrent de plus en plus d’oiseaux. Avec la chaleur qui s’est installée les marigots temporaires s’assèchent et piègent les poissons. Pélicans, spatules, cormorans et limicoles écument les zones humides en profitant de l’abondance de nourriture.

touba-sanokho-1

Sur le bolong jouxtant le village de Touba Sanokho, au sud de Kaolack, ce ne sont pas moins de 360 pélicans blancs, 270 spatules blanches et une cinquantaine de cigognes noires qui s’affairent quotidiennement à faible distance du bord. Parmi les espèces moins régulières dans le Saloum, un groupe de 10 tantales ibis fait partie du cortège, ainsi que quelques spatules africaines.

tantales

Tantales ibis – Yellow-billed Storks

Les cigognes noires, hivernantes régulières le long de la partie orientale du Saloum, varient en abondance d’une année à l’autre. Le plus gros comptage effectué cette année au dortoir de Touba Sanokho a atteint 72 individus. Les cigognes dorment soit sur la digue des salines, soit perchées sur un baobab en compagnies de pélicans gris et tantales ibis.

cigognes-noires-et-tantales-ibis

Cigognes noires et Tantales ibis au petit matin – early morning Black Storks and Yellow-billed Storks

Plusieurs centaines de limicoles utilisent également le site. Ce sont majoritairement des chevaliers aboyeurs, combattants variés et échasses blanches. Quelques chevaliers arlequins, sylvains et stagnatiles sont présents avec les barges à queue noire, glaréoles à collier, petits gravelots, bécasseaux minutes et cocorlis, bécassine des marais. Irrégulièrement un groupe de flamants roses se mêle à ce cortège.

Le 4 décembre, une cigogne épiscopale était présente et s’est laissé observer de près. C’est ma première observation de l’espèce dans le Saloum, qui est plutôt présente dans l’est du pays.

Le même jour une aigrette présentant un plumage intermédiaire entre aigrettes garzettes et aigrettes des récifs a fait une brève apparition.

aigrette

Hybride Aigrette garzette x Aigrette des récifs

De nombreux oiseaux bagués ont été contrôlés au cours des différentes visites. Ce sont majoritairement des spatules blanches, avec des oiseaux espagnols principalement, mais aussi hollandais, et un individu danois. Parmi les quelques retours reçus, un des individus a été bagué en Espagne en 1998 ! Plusieurs bagues de cigognes noires ont également été lues, ainsi que des flamants roses et une barge à queue noire. Affaire à suivre.

bagues

Cigognes noires baguées – ringed Black Storks

Une photo de groupe pour terminer, saurez-vous trouver les 9 espèces présentes ?

touba-sanokho-3

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s