Suivi de la migration d’automne à Ngor: août et septembre 2018

Depuis un peu plus de deux mois on a repris nos habitudes au Calao de Ngor cet automne (ai-je vraiment arrêté depuis l’an dernier?), pour voir ce que donne le cru 2018 pour ce qui est de la migration d’automne des oiseaux de mer. Le printemps avait déjà été pas mal, avec entre autres de beaux passages de Sternes voyageuses et de Dougall, de Mouettes de Sabine, et quelques espèces plus rares comme le Fou à pieds rouges, le Puffin de Macaronésie / de Barolo ou encore le Puffin majeur. Ayant eu un peu plus de temps libre et moins de voyages que d’habitude, j’ai donc repris le suivi régulier depuis fin juillet. J’étais curieux notamment de mieux suivre les mouvements en août et septembre, et finalement j’ai un peu mieux pu suivre ces deux mois que l’an dernier: entre le 30/7 et le 30/9, j’ai pu assurer une présence lors de 41 jours, pour environ 55 heures de suivi (2017: 40.5 heures sur 31 jours). A propos de notre suivi de l’an dernier, un article sur le suivi de la migration en 2017 est en cours de rédaction et sera partagé ici en temps voulu!

Les années se suivent mais se ne ressemblent pas: certaines espèces sont visiblement plus communes certaines années, et les conditions météo varient pas mal également. Ainsi, le mois d’août 2018 a été marqué par plusieurs jours de vent favorable (= vent soutenu de l’ouest a nord-ouest), et notamment le Labbe à longue queue a été bien plus nombreux a passer devant les cotes dakaroises qu’en 2017 et 2016. Idem pour les Phalaropes à bec large qui comme le labbe voient eux aussi s’établir un nouveau record journalier.

Comme d’hab’, voici donc une liste comme toujours un peu longue et ennuyeuse, agrémentée de quelques photos d’archives.

  • Océanites

Océanite de Wilson (Wilson’s Storm Petrel): au moins 159 oiseaux sont vus entre le 31/7 et le 23/8, avec un max. de 105 en 30′ de suivi le 13/8.

  • Puffins

Puffin du Cap-Vert (Cape Verde Shearwater): 97 ind. passent le 11/8 en 2h40′, suivi d’un isolé sur place le lendemain et deux oiseaux le 20/8.

Puffin fuligineux (Sooty Shearwater): comme en 2017, les premiers oiseaux apparaissent des les premiers jours de septembre, mais cette année les effectifs restent très modestes jusqu’à fin septembre: seulement 87 oiseaux du 2/9 au 30/9 alors que dans la même période l’an dernier il en passent 393 pour un effort comparable.

 

Sooty Shearwater / Puffin fuligineux
Puffin fuligineux / Sooty Shearwater  (Ngor, avril 2015)

Puffin des Anglais (Manx Shearwater): seuls six oiseaux sont détectés pour le moment, sans doute en raison de l’absence de bonnes conditions météo pour les puffins courant septembre, mois qui devrait marquer le pic du passage de cette espèce.

Puffin “d’Audubon” (Audubon’s Shearwater): à l’inverse, ce puffin généralement très pélagique a été vu bien plus que ces dernières années, avec 19 oiseaux pour le moment. Le premier oiseau passe le 11/8, puis le lendemain c’est un Puffin de Barolo qui est observé en migration active, assez près du rivage permettant son identification. Encore un Barolo ou Macaronésie le 28/8, et le 17/9 il y en a pas moins de 14 qui défilent en deux heures dont quelques groupes de 3-4 oiseaux migrant ensemble. Encore deux le 28/9, et peut-être qu’il en suivra encore quelques-uns dans les semaines à venir.

  • Fous

Fou de Bassan (Northern Gannet): un oiseau de 1ère année passe le 23/9 déjà (2017: premier le 18/9, puis un seul en octobre avant le véritable debut du passage début novembre).

Fou brun (Brown Booby): deux le 26 (un adulte et un imm.) et un imm. les 28 et 29/9 étaient probablement des oiseaux locaux en excursion de pêche depuis les îles de la Madeleine.

  • Limicoles

Comme je le disais dans l’intro, l’une des surprises de cette saison a été le passage important de Phalaropes à bec large (Red Phalarope) en août: alors que je n’avais noté aucun oiseau avant le 11/8, ce jour-la j’en dénombre pas moins de 825 en 2h40′ de suivi le matin, plus encore 35 en 40′ le soir – apparemment un nouveau record journalier pour le Sénégal, à en croire les chiffres a notre disposition. Plus rien les jours suivants, jusqu’au 18/8 lorsque quelques 65 oiseaux passent en deux groupes – toujours aussi difficiles à estimer! – 37 le 20/8, etc. jusqu’au 2/9. Encore 55 le 17/9, pour un total tout à fait honnête de 1256 oiseaux. Sans doute que plusieurs milliers sont passes au total, loin au large ou invisible entre les vagues. Parmi les autres limicoles, retenons le Courlis corlieu (Whimbrel) avec 415 ind., deux Barges rousses (Bar-tailed Godwit), 28 Huîtriers pies (Oystercatcher) dont 13 ce matin, deux groupes de Bécasseaux maubèches (Red Knot), quelques Tournepierres (Turnstone), un Combattant varié (Ruff), deux Grands Gravelots (Common Ringed Plover) et quelques Chevaliers gambettes et guignettes (Common Redshank & Common Sandpiper).

  • Laridés

Mouette de Sabine (Sabine’s Gull): un avant-coureur passe le 30/7 déjà, constituant peut-être bien la premiere observation de juillet pour le site. Passage plus ou moins régulier bien qu’en effectifs très faibles – comme il se doit en août et septembre – du 11 au 22/8 lors d’une période de vents favorables, puis sept le 1/9 et en tout 31 en 2h45 de suivi les 17-18/9. Encore cinq le 24/9 puis plus rien depuis! On attendra donc le gros passage de la deuxième moitie d’octobre pour cette espèce. Peu d’autres laridés pour le moment, mais tout de même à signaler un Goéland leucophée adulte (ou presque) le 23/8.

  • Sternes & Guifettes

Sterne naine (Little Tern): 129 individus pour le moment, soit le même ordre de grandeur que l’an dernier à la même periode (idem pour la Sterne caspienne (Caspian Tern), avec 27 oiseaux au compteur).

Guifette noire (Black Tern): avec 4402 oiseaux, c’est pour l’instant la deuxième espèce la plus nombreuse: pas mal d’oiseaux vers la mi-août, puis petit max. horaire de 460 le 18/9. Au moins une Guifette leucoptère (White-winged Tern) est identifiée le 11/8.

Une Sterne bridée (Bridled Tern) est vue en vol vers le NE le 9/8, suivi d’un individu vers le SW deux jours plus tard, et deux oiseaux (adulte et juv.) sur place le 22/8 – probablement des oiseaux ayant niche aux iles de la Madeleine ou au moins 3-4 couples ont été vus en juillet dernier. Plus surprenante, une jeune Sterne fuligineuse (Sooty Tern) passe vers le SW le matin du 17/9, ma première obs de l’espèce ici et en fait première obs tout court – coche √ 🙂

 

BridledTern_IlesdelaMadeleine_20170624_IMG_2758
Sterne bridée / Bridled Tern (Iles de la Madeleine, June 2017)

Sterne de Dougall (Roseate Tern): avec 133 Dougall dénombrés, on dépasse déjà d’un tiers l’effectif total de l’an dernier, avec un maximum de 41 oiseaux en 2h de suivi le 17/9. Toujours sympa de voir cette belle espèce, dont le statut de conservation en Europe est plutôt précaire avec des effectifs ne dépassant pas les 1900 couples au début des années 2000, essentiellement aux Açores et en Irlande.

Sternes pierregarin et Sterne arctique (Common & Arctic Terns): 8760 ind., en flot plus ou moins continu depuis le démarrage du suivi. La Sterne arctique était visiblement l’espèce dominante en août et début septembre, mais actuellement la tendance est en train de s’inverser, et la Pierregarin devrait logiquement être la plus commune courant octobre et novembre.

Sterne voyageuse (Lesser Crested Tern): au moins 187, généralement en groupes de 2-3 oiseaux suivant les Sternes caugeks, rarement plus d’une dizaine par heure.

Sterne caugek (Sandwich Tern): Troisième espèce la plus nombreuse, avec 2429 migrateurs pour le moment, dont 2000 passent dans la 2e moitié de septembre.

Sterne royale africaine (African Royal Tern): déjà 897 oiseaux, soit un peu plus du double de l’an dernier. Environ 45% de cet effectif défile pendant la dernière décade d’août, avec des maxima de 136/heure le 25.

  • Labbes

Labbe à longue queue (Long-tailed Skua): au moins 478 individus! Le passage débute soudainement le 10/8 – jour d’observation des premiers labbes – avec au moins neuf en 1h30, suivis le lendemain par un bel effectif de 70 oiseaux en 2h40 de suivi et quasiment tous les jours par quelques-uns ou quelques dizaines de migrateurs jusqu’au 22/8. Ensuite rien pendant quatre jours, puis reprise modeste tout à la fin du mois pour culminer le 2/9 avec un effectif impressionant de 217 individus en 1h15 de suivi. Sauf erreur c’est un nouveau record journalier pour le Sénégal, établi en à peine une heure d’observation: combien sont passés en tout ce jour-la? Sans doute plus d’un millier… Cette espèce est bien connue pour ses fluctuations d’effectifs d’année en année: sur les sites de nidification en fonction de l’abondance de nourriture, et visiblement sur les sites d’observation côtiers comme Ngor en fonction des vents pouvant pousser les migrateurs plus près des rivages. En 2017, je n’avais eu que 126 individus; même en prenant en compte l’absence de suivi à la mi-août et pendant plusieurs jours en septembre, il est clair que c’était une “petite” année à Labbes à longue queue, contrairement à 2018.

 

 
Labbe parasite (Arctic Skua): 266 individus au compteur, auxquels il convient d’ajouter sans doute une bonne partie des 82 labbes “sp.”; Seuls six Labbes pomarins (Pomarine Skua) pour le moment, avec le premier certain le 30/8.

Labbe de McCormick (South Polar Skua): un oiseau typique passe assez près du bord le 20/9.

 

Pendant les trois mois qui restent pour cette saison 2018 j’aurai un peu moins de temps que l’an dernier pour suivre ce spectacle de la migration: avis aux amateurs qui souhaiteraient venir en renforts!

Puis il faudrait que je trouve le temps de vous parler de nos sorties récentes au lac Tanma, à la lagune de Yène, et le lac Rose… Mais avant toute chose, demain matin on a prévu une sortie en mer au large de Ngor! Compte-rendu et photos à suivre, si tout va bien.

Advertisements

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s