Delta du Saloum de fin de saison des pluies

Les mois d’octobre et de novembre ont été l’occasion d’explorer la partie continentale du delta du Saloum, de Kaolack jusqu’à la partie Sud de Toubacouta, au cours de différentes excursions.

A Ndiaffate et Kousmar, la fin de la saison des pluies a été propice à l’observation de quelques migrateurs intra-africains. Les migrateurs communs que sont le guêpier à gorge blanche, le coucou didric ou l’ibis hagedash étaient au rendez-vous, mais la guest star attendue sur Kousmar était comme toujours le discret hibou du Cap. Un seul individu a été observé cette année, le 24 octobre. La saison des pluies moins fournie que l’année précédente n’a pas permis de maintenir en eau les mares temporaires qui concentraient ces oiseaux. Fin juillet 2010, c’était au moins 12 individus qui fréquentaient le site, laissant présager la présence d’un dortoir plus fourni plus tard durant la saison des pluies.

hibou-du-cap

Hibou du Cap – Marsh Owl

De nombreux migrateurs paléarctiques sont arrivés par vagues et ont animé les bois d’Acacias seyal : fauvettes passerinettes, des jardins et grisettes, pouillots fitis, véloce et de Bonelli, torcol fourmilier, pie-grièche à tête rousse

Un faucon de Barbarie est toujours présent sur les tannes de Kousmar, en plumage adulte. La phénologie de ses apparitions sera surveillée de près pour voir si, comme pressenti, il disparaîtra de janvier à mai pour aller rejoindre ses quartiers de reproduction dans le Maghreb. Il terrorise à son habitude les groupes de tisserins tentant de traverser les tannes entre Kousmar et Ndiaffate.

faucon-de-barbarie

Faucon de Barbarie – Barbary Flacon

 

Pour continuer une sélection de photos d’espèces de Ndiaffate et ses environs :

L’Outarde du Sénégal, qui malgré le fait qu’elle soit régulièrement entendue est rarement observée. L’espèce est bien présente sur Kousmar, où elle se laisse observer en fin de soirée marchant à la lisière des zones herbeuses.

outarde

Outarde du Sénégal – White-bellied Bustard

Le Cratérope brun, espèce moins commune dans les environs de Ndiaffate que dans la partie sud du delta.

craterope-brun

Cratérope brun – Brown Babbler

Les Elanions naucler ont rejoint le dortoir de Kousmar en masse courant novembre. Fin octobre plusieurs centaines d’oiseaux étaient déjà présents, majoritairement des immatures reconnaissables à leurs poignets blancs, les filets de la queue plus courts que ceux des adultes et l’iris orange et non rouge vif.

De beaux mouvements de laro-limicoles et de cormorans s’observent quotidiennement sur le Saloum. Quelques sternes caspiennes baguées ont été observées récemment, baguées dans les îles du Saloum, mais également en Finlande.

sterne-caspienne

Sterne caspienne – Caspian Tern

Plus spectaculaire, un groupe de plus de 4.000 Cormorans à poitrine blanche a été vu deux jours de suite à proximité de Kousmar. Les oiseaux arrivaient en vols continus de l’ouest avant de se poser pour chercher à se nourrir sur le fleuve.

Une virée aux alentours de Toubacouta a permis de prospecter différents sites, notamment l’étang situé en bord de route au sud de Sokhone, et la forêt de Sangako située à l’est de Toubacouta. Parmi la grande diversité d’oiseaux observés on retiendra différentes espèces nouvelles pour moi dans la zone ou rarement observées, plutôt connues du Sénégal Oriental et de son vaste couvert forestier. Ce sont les tchitrecs d’Afrique, échenilleurs à épaulettes rouges, aigle huppard, busautour des sauterelles et rollier à ventre bleu.

rollier-a-ventre-bleu-1

Rollier à ventre bleu – Blue-bellied Roller

Chez les espèces plus communes on notera les loriots dorés, bagadais casqués, brubru africain, souimanga à ventre jaune, tourtelette améthystine ou encore les quelques espèces photographiées ci-dessous.

wahlberg-clair

Aigle de Wahlberg – Wahlberg’s Eagle

gobemouche-drongo

Gobemouche drongo – Northern Black Flycatcher

martin-pecheur-huppe-2

Martin-pêcheur huppé – Malachite Kingfisher

martin-pecheur-geant

Martin-pêcheur géant – Giant Kingfisher

Pour terminer une observation intéressante d’un crocodile du Nil sur l’étang bordant la route au sud de Sokhone.

20161129_083209.jpg

Crocodile du Nil – Nile Crocodile

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s